Podcasts sur l'histoire

Hermann Balck : Allemagne nazie

Hermann Balck : Allemagne nazie

Hermann Balck, fils d'un général, est né à Danzig-Langfuhr, en Allemagne, le 7 décembre 1893. Balck entra au Collège militaire de Hanovre en février 1914 et, pendant la Première Guerre mondiale, servit dans l'armée allemande sur le front occidental.

Il est resté dans l'armée et est devenu l'un des principaux défenseurs allemands de la guerre motorisée. Au début de la Seconde Guerre mondiale, Balck est nommé responsable du régiment de fusiliers de la 1re Division Panzer. Balck a servi sous Heinz Guderian en France et a reçu la Croix de chevalier pour avoir saisi et tenu un pont au nord de Sedan le 13 mai 1940.

Promu colonel, il est envoyé en Grèce le 5 mars 1942 et sa 3e Panzer Unit prend Salonique le 9 avril. Ayant reçu le commandement de la 11e Panzer Division, il combat en Union soviétique et, le 20 décembre 1942, reçoit les Oakleaves pour une action dans le Caucase et, en novembre 1943, est promu à la tête du 48e Panzer Corps.

Déplacé sur le front occidental, il combat le général George Patton en France avant d'être envoyé au commandement de la 6e armée en Hongrie en décembre 1944. Balck échoue dans sa tentative de reconquérir Budapest et est contraint de se retirer en Autriche où il se rend le 8 mai 1945.

Après avoir été libéré de captivité en 1947, il se retira à Stuttgart. Hermann Balck, décrit par un historien militaire comme le plus grand commandant allemand sur le terrain, est décédé en 1982.