Podcasts sur l'histoire

HMS Teviot (1903)

HMS Teviot (1903)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

HMS Teviot (1903)

HMS Téviot (1903) était un destroyer de classe River qui était attaché à la Grande Flotte en 1914, la flottille d'escorte de Portsmouth en 1915-17 (escorte des navires de troupes en France), la septième flottille de destroyers à l'automne et à l'hiver 1917-18 et la première Flottille de destroyers à Portsmouth pendant la majeure partie de 1918.

Les Téviot a été construit selon la conception originale, avec ses canons avant de 6 livres sur des flotteurs de chaque côté du gaillard d'avant. Cela les a rendus plutôt humides dans certaines mers, et ils ont été élevés à une position plus élevée sur les navires du lot 1902/3 et plus tard.

Les Téviot était l'un des trois destroyers de la classe River commandés à Yarrow dans le lot 1901-1902. Ils avaient tous quatre entonnoirs, en deux paires.

Les Téviot a été livré à Sheerness le mercredi 13 avril 1904.

Le Naval Annual de Brassey de 1904 a publié les résultats de ses essais (les datant de 1903). Lors de son essai de vitesse de quatre heures, elle a atteint une moyenne de 25,468 nœuds à 7 827ihp. Lors de son essai de consommation de charbon de quatre heures, il a atteint une moyenne de 25,405 nœuds à 7 833 hp et a utilisé 1,99 livre de charbon par hp par heure.

Le mélange original de 12 livres et de 6 livres a été rapidement reconnu comme étant trop léger, et elle a été réarmée avec quatre 12 livres. Le changement avait été effectué en 1912 lorsqu'il figurait sur la liste des quatre canons dans le Naval Annual de Brassey.

Avant la guerre

Début septembre, elle a remplacé le Cheval de course dans la flottille d'instruction de destroyers (également signalée sous le nom de flottille de destroyers Felixstowe), reprenant son équipage. Les Téviot, commandé par le lieutenant-commandant J. Kiddle, devait alors prendre part à une « invasion » de la côte de l'Essex.

Les Téviot a participé aux manœuvres des torpilleurs de 1904, à une époque où les bateaux de la classe River étaient encore quelque peu controversés en raison de leur vitesse de pointe officielle inférieure. Son commandant pendant les exercices a été impressionné par son bateau, croyait que son navire était en fait presque aussi rapide que les 30 nœuds dans de bonnes conditions et beaucoup plus rapide par mauvais temps, mais voulait quand même une augmentation de la vitesse. Sa conviction était que la vitesse d'essai de 25 nœuds était irréaliste car elle utilisait du charbon ramassé et des chauffeurs, et que les vitesses réelles seraient de deux nœuds plus lentes.

Les Téviot était la base d'une conception conjointe Denny et Fairfield pour quatre destroyers commandés par la marine australienne, bien que la conception ait été considérablement modifiée et que les navires résultants de la classe Australian River ressemblaient à des types ultérieurs.

En 1904-1905 le Téviot était l'un des six destroyers de classe River qui faisaient partie de la flottille Nore, l'un des trois qui contenaient tous les destroyers basés à la maison. Les bateaux de la classe River étaient tous basés à Felixstowe.

En décembre 1904, le Téviot faisait partie d'une flottille qui a visité Poole. Au cours de la visite, son équipe de football a battu une équipe de la Bien et 10-1.

En 1905-1906 le Téviot était l'un des quatre destroyers de classe River de la 2e division de la Channel Fleet.

En mai 1905, le Téviot escorté les cuirassés Albemarle et Cornwallis alors qu'ils escortaient le destroyer paralysé Syrène dans Queenstown.

En août 1905, le Téviot faisait partie d'une grande flotte britannique qui s'est réunie pour accueillir la flotte française lors de sa première visite majeure dans un port britannique depuis de nombreuses années.

En 1907-1909 le Téviot faisait partie de la 2e ou de la 4e flottille de destroyers, qui faisait partie de la Home Fleet, qui devenait la principale force de cuirassés.

Le mercredi 7 août 1907, le Téviot est entré en collision avec le Crécerelle. Les Téviot a subi des dommages mineurs, mais il y a eu quelques blessés sur le Crécerelle, qui a subi de graves dommages à ses arcs.

En novembre 1907, le Téviot a été utilisé pour saluer le yacht impérial allemand Hohenzollern au début d'une visite d'État du Kaiser et du Kaiserin en Grande-Bretagne. L'attaché naval allemand était à bord.

En août 1908, une équipe d'aviron de la Téviot a terminé deuxième dans l'une des courses de la régate d'Invergordon.

Le vendredi 29 octobre 1909, le Téviot et le Éclaireur ont été envoyés pour aider les Sarrasin, qui avait été endommagé lors d'une collision avec un bateau à vapeur. En fin de compte le Sarrasin a pu rentrer au port par ses propres moyens, escorté par le Téviot.

En septembre 1910, le Teviot, Swale et chou frisé visité Hull alors qu'il se dirigeait vers le sud après avoir passé du temps dans les eaux écossaises. A l'époque le Téviot était le vaisseau amiral de la flottille. Ils ont attiré beaucoup d'attention à Hull, car ils ont été les premiers navires de guerre de la RN à accoster dans le Queen's Dock pendant trois ans.

En 1909-1911 le Téviot était l'un des quatre destroyers de classe River de la 4e flottille de destroyers à Portsmouth. Cela faisait partie de la 3e division de la Home Fleet, qui contenait les cuirassés les plus anciens. Les destroyers étaient en partie équipés.

En 1911-12 le Téviot faisait partie de la 3e flottille de destroyers sur la Nore, qui était composée de vingt-trois destroyers de classe River et faisait partie de la 3e division de la Home Fleet. Celui-ci contenait les cuirassés plus anciens et les destroyers étaient tous partiellement habités.

En 1912-1914, le Téviot était l'un des vingt-cinq destroyers de classe River qui formaient la 9e flottille de destroyers sur le Nore, l'une des nouvelles flottilles de patrouille.

En juin 1913, le chauffeur en chef Albert Meager du Téviot a été félicité par la police de Dundee pour son rôle dans la capture d'un ivrogne qui avait agressé un policier puis tenté de s'échapper.

En juillet 1914, il était l'un des seize destroyers de classe River de la neuvième flottille à Chatham.

Première Guerre mondiale

En août 1914, il était l'un des six destroyers de la neuvième flottille signalés comme étant en mer au début de la guerre.

En novembre 1914, il était l'un des dix-huit destroyers attaqués par l'amiral Jellicoe dans son rôle de commandant en chef de la Grande Flotte.

En janvier 1915, elle est rattachée à la Grande Flotte.

Fin mars 1915, les destroyers de la classe Beagle, qui escortaient les troupes de l'autre côté de la Manche, sont envoyés aux Dardanelles. Les Téviot était l'un des huit destroyers qui ont été déplacés vers le sud pour leur succéder, formant la flottille d'escorte de Portsmouth. Le déménagement a été décidé plus tôt que cela, et le Exe, Teviot, Ure, Boyne et Foyle quitta Scapa Flow en direction de Douvres et Devonport le 27 février 1915, pour commencer les tâches d'escorte.

Le 25 mars, le Téviot a sauvé l'équipage du bateau à vapeur hollandais Médias, qui avait été coulé par U-28 au large de Beachy Head alors qu'il transportait une cargaison d'oranges vers Londres. Les vingt-quatre membres d'équipage ont été emmenés à Londres.

En juin 1915, le Téviot était l'un des dix-sept destroyers de la flottille de défense locale de Portsmouth, qui avait été agrandie, en partie en lui donnant huit destroyers de classe River.

En janvier 1916, il était l'un des dix-huit destroyers de la flottille de défense locale de Portsmouth.

En octobre 1916, il était l'un des neuf destroyers de la flottille d'escorte de Portsmouth, tous des bateaux de la classe River.

En janvier 1917, il était l'un des treize destroyers de la flottille d'escorte de Portsmouth, maintenant un mélange de types.

Tôt le 3 mars 1917, elle revenait de son service d'escorte lorsqu'elle a aperçu UB-18 3000 mètres jusqu'à son port. Elle s'est tournée vers la cible et après cinq minutes a repéré un périscope à 150 mètres. Elle a largué trois grenades sous-marines, dont deux ont explosé. Le sous-marin n'a pas été endommagé et est revenu à sa base à Zeebrugge le 5 mars.

En juin 1917, il était l'un des neuf destroyers de la flottille d'escorte de Portsmouth, tous de nouveau des bateaux de la classe River.

En octobre 1917, la Navy List l'a placé avec la septième flottille de destroyers sur le Humber.

En janvier 1918, il était l'un des vingt-sept destroyers de la septième flottille de destroyers, basée sur le Humber.

En février 1918, la Navy List l'avait de retour à Portsmouth, avec la First Destroyer Flotilla.

En avril 1918, il portait deux lanceurs de grenades sous-marines et vingt-deux charges. L'un des canons légers de 12 livres devait être converti en tir à angle élevé et le tube lance-torpilles arrière devait être retiré.

Le 2 mai 1918, elle faisait partie de l'escorte d'un convoi qui comprenait le navire-hôpital Grantully château. Le convoi s'est heurté à un champ de mines posé quelques heures plus tôt par UC-26, et HMS Derwent a frappé l'une des mines, se brisant en deux. Une partie du navire est restée à flot et 62 de ses 86 membres d'équipage ont été sauvés.

En juin 1918, il était l'un des huit destroyers de la première flottille de destroyers à Portsmouth, qui comprenait désormais également le sous-marin à vapeur HMS Espadon, qui avait été converti en navire de patrouille de surface.

En novembre 1918, il était l'un des huit destroyers de la première flottille de destroyers à Portsmouth, bien que deux des autres bateaux aient été détachés.

Commandants
Lt & Commandant : Alexander H. Gye : 1er mars 1912-avril 1913-
Lt commandant Hugh R. Troup : 16 juin 1914-janvier 1915-
Lt George L.M. Napier : - 3 mars 1917-
Lt dans le commandement Patrick E. Fell : 19 août 1918-décembre 1918-
Artilleur Thomas C. Harvey : -Février 1919-

Déplacement (standard)

590t

Déplacement (chargé)

660t

Vitesse de pointe

25,5 nœuds

Moteur

7 500ihp
Chaudières millefeuille

Varier

Longueur

231.25ft oa
225 pieds par personne

Largeur

23,5 pieds

Armement

Un canon de 12 livres
Cinq canons de 6 livres
Deux tubes lance-torpilles de 18 pouces

Complément d'équipage

70

Posé

10 juillet 1902

Lancé

7 novembre 1903

Complété

avril 1904

Brisé

1919

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale


Voir la vidéo: All facts about HMS Audacious the fourth Astute class submarine fleet of the Royal Navy (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Meztizahn

    Je félicite, quels mots appropriés ..., l'idée brillante

  2. Broden

    Et qu'est-ce qui est ridicule?

  3. Deman

    moi contre.

  4. Mackinnon

    Merci. En signet



Écrire un message